La chirurgie de gynécomastie en Tunisie : réduction mammaire chez l’homme

Tout comme la femme, l’homme possède deux glandes mammaires situées sous ses mamelons. Les effets de certaines hormones peuvent causer le gonflement de ces glandes mammaires. La gynécomastie est une hypertrophie d’une ou de deux glandes mammaires de l’homme. Une gynécomastie non traitée dans les délais peut entrainer des kystes, des fibroadénomes et un volume mammaire gênant pour l’homme.

Il est important de signifier que les gonflements dus à des tumeurs ne sont pas considérés comme des cas de gynécomasties. Les patients souffrants de gynécomastie souffrent rarement de cancer de sein. Pour y remédier, il faut faire une chirurgie de gynécomastie. En Tunisie, cette opération est réalisée soit par un chirurgien esthétique, soit par un gynécologue.

 

Quel est le prix de la chirurgie de gynécomastie en Tunisie ?

La Tunisie fait partie des pays qui offrent les meilleurs tarifs en ce qui concerne les interventions chirurgicales. Quant au prix d’une intervention de gynécomastie en Tunisie, il faut compter en moyenne entre 1750 et 2000 euros.

C’est un tarif package qui comprend votre séjour à la clinique et à l’hôtel ainsi que les honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste. Il faut compter plus du double de ce prix pour la même intervention dans les pays de l’Europe.

  • Frais d’hébergement ;
  • Frais de la chambre d’hospitalisation et du bloc opératoire ;
  • Honoraires du chirurgien plasticien et du médecin anesthésiste ;
  • Transport routier en Tunisie ;
  • Soins infirmiers postopératoires durant votre séjour médical.

Vous souhaitez savoir plus sur le coût d’une opération de gynécomastie ?

Nous vous invitons à remplir le formulaire ci-dessous. Notre équipe saura vous répondre dans les plus brefs délais.

Devis
Voulez-vous être contacté(e) par l'un de nos conseillers médicaux ?
À quelle heure ?
:

Pourquoi certains hommes ont une gynécomastie ?

Une gynécomastie est causée par un déséquilibre qui existe entre les hormones œstrogènes ou dans certains cas, un abaissement des hormones de type androgènes. La gynécomastie est parfois confondue à la lipomastie qui est une augmentation de volume de graisse située autour des mamelons. La lipomastie n’augmente pas le volume de la glande mammaire.
L’augmentation des œstrogènes stimule la prolifération de la glande mammaire et leur augmentation. Cette prolifération est au contraire bloquée par une présence des hormones androgènes. L’abaissement de la testostérone entraine donc l’augmentation de la glande mammaire.

Quels sont les divers types de Gynécomastie ?

Il existe plusieurs types de gynécomasties :

Les gynécomasties normales

Il s’agit de tous les cas de gynécomasties physiologiques c’est-à-dire qui ne sont pas liées à un problème de santé. La gynécomastie normale est présente chez 90% des nouveaux nés. Elle est souvent liée au passage des hormones du placenta dans la circulation. C’est un phénomène temporaire qui cesse quelque temps après la naissance.

Cette forme de gynécomastie apparait également chez la moitié des adolescents à l’âge de puberté. C’est un phénomène tout à fait normal qui se produits à l’âge de 13-14 ans. Elle peut durer six mois et plus. La gynécomastie normale peut apparaitre chez les hommes plus âgés aux alentours de 50 ans. Elle est liée à une diminution des androgènes.

Les cas de gynécomasties liées à une anomalie ou une maladie

Elles sont présentes et persistent chez les adolescents et parfois jusqu’à l’âge adulte. La gynécomastie liée à une anomalie représente 25 % des cas de gynécomastie chez l’homme adulte. Elle n’a pas de caractère de gravité médicalement parlant mais peut au contraire, causer des inconforts sur le plan esthétique.

La gynécomastie causée par un effet indésirable de certains médicaments

Cette forme de gynécomastie représente également ¼ des cas de gynécomasties de l’homme adulte. Elle est causée par les effets indésirables des traitements comme certains antibiotiques, les médicaments qui bloquent les hormones androgènes, certaines chimiothérapies, des antihypertenseurs, des médicaments du système nerveux, etc. L’alcool peut également causer cette forme de gynécomastie tout comme du cannabis et l’héroïne.

Quelles sont les techniques de la chirurgie de gynécomastie ?

L’objectif du traitement de la gynécomastie est toujours de réduire la taille et de remodeler la poitrine masculine. Lorsque l’augmentation du volume des seins est de cause inconnue, il y a souvent régression après 3 à 18 mois. Dans les cas où l’augmentation de volume est présente depuis plus de douze mois, elle régresse rarement et un traitement est nécessaire. Il est conseillé aux patients obèses de perdre du poids avant l’opération. D’autres patients peuvent être traités par chirurgie après avoir éliminé les causes sous-jacentes (par exemple, tumeurs, médicaments, consommation de certaines substances comme les hormones ou le cannabis).

Le traitement chirurgical de la gynécomastie peut être réalisé à l’aide de deux techniques, isolées ou combinées : la lipoaspiration et la chirurgie de réduction mammaire.

La liposuccion

Lorsque le volume mammaire présent est de nature adipeuse (graisse). Grâce à une incision pratiquement invisible, la liposuccion permet d’éliminer la graisse accumulée dans la poitrine, supprimant ainsi le volume indésirable.

La chirurgie de réduction mammaire

En cas d’excès de glande mammaire, le tissu mammaire est retiré par une incision à travers l’aréole afin de supprimer le volume et de corriger une éventuelle ptose de la poitrine.

Quel est mode opératoire de la chirurgie de gynécomastie ?

L’intervention chirurgicale pour le traitement de la gynécomastie est normalement réalisée sous sédation et sous anesthésie locale. Le type d’anesthésie est toujours défini par le médecin anesthésiste en fonction de la combinaison des chirurgies  à effectuer et de l’état de santé de chaque patient. La sédation est administrée par voie intraveineuse afin que le patient dorme et ne remarque rien pendant toute l’opération. Ensuite, lorsque le patient est déjà endormi, des anesthésiques locaux sont administrés afin que le patient ne ressente aucune douleur pendant l’opération. Le médecin anesthésiste sera présent durant toute l’intervention pour le confort et la sécurité du patient.

chirurgie-gynecomastie-tunisieL’une des questions qui préoccupent le plus les patients est l’aspect de la cicatrice. S’il s’agit d’une liposuccion, les cicatrices sont très petites, pratiquement imperceptibles (juste assez pour l’insertion d’une canule très fine). S’il s’agit d’un excès de glande mammaire et/ou d’une ptose, la cicatrice se situe dans la zone de transition entre l’aréole et la peau du sein (la taille varie en fonction de la quantité de tissu/peau à enlever).

S’il s’agit d’un excès de graisse dans la poitrine, on insère une canule qui, grâce à un système de vide, va aspirer la graisse.Une incision est pratiquée lorsqu’il s’agit d’un excès de glande mammaire, de peau, ou lorsqu’il est nécessaire de réduire la taille des aréoles ou de repositionner le mamelon.

Les incisions sont refermées par de petits points de suture qui sont généralement retirés après 7 jours.
La durée de l’intervention est entre 1 et 2 heures selon les gestes chirurgicaux à effectuer par le praticien.

Les suites opératoires d’une gynécomastie en Tunisie

Il est conseillé au patient de rester au repos pendant les deux (2) jours qui suivent l’intervention de gynécomastie en Tunisie. L’apparition d’un gonflement et des ecchymoses peut être constatée pendant ces deux jours qui suivent l’intervention.
Les saignements sont rares ainsi que les cicatrices chéloïdes.

La reprise de la vie normale est possible à partir du troisième jour qui suit l’intervention. Il est toutefois nécessaire d’éviter les activités qui demandent beaucoup d’efforts, les saunas ainsi que les bains turcs à l’exposition du soleil.

Vous ne devez pas également élever les bras au-dessus de la tête pendant les deux semaines post-opératoires et vous abstenir de tout effort physique.

La position couchée est mieux adaptée pour votre sommeil.
Après l’enlèvement des pansements et des sutures, vous pouvez reprendre avec les douches, bains et shampooings.
Il est très conseillé au patient de maintenir le port de l’élastique au moins pour une période d’un mois.

Les résultats d’une correction de gynécomastie

La chirurgie de gynécomastie réalisée en Tunisie est intervention qui permet d’avoir des résultats stables et définitifs. Aucune autre session n’est nécessaire dans la quasi-totalité des cas. Le patient obtient une poitrine plate avec la réduction de la glande mammaire. Vous obtenez la forme de poitrine souhaitée quelques mois après l’opération.

Questions sur la gynécomastie et sa chirurgie

Qu’est-ce qu’il faut faire avant une gynécomastie ?

Vous devez informer votre chirurgien de tout éventuel traitement médical avant de procéder à une gynécomastie en Tunisie.
Il est fortement conseillé de suspendre toute prise de médicaments qui contient de l’acide acétylsalicylique une semaine minimum avant l’intervention.
L’arrêt de toute prise de tabac est nécessaire dans les sept jours préopératoires.
S’il y a apparition d’un rhume, d’un mal de gorge ou d’une toux, il est important de le signaler immédiatement à votre chirurgien.
Vous devez également pratiquer en profondeur, un bain de nettoyage sans utiliser de crème ou d’huiles essentielles.
Vous devez vous abstenir de toute prise de nourriture 6 heures avant l’opération.

Quel est le temps de récupération après une gynécomastie ?

Après une correction de gynécomastie en Tunisie, le temps de récupération est assez court. Une semaine après l’intervention, le patient peut reprendre ses activités sociales et professionnelles habituelles. Le pansement est enlevé deux jours après l’intervention. Le patient porte ainsi un bandage élastique pendant deux semaines au moins.

Il n’est pas nécessaire de retirer les points de suture car ils sont résorbables.

La chirurgie de la gynécomastie est-elle sûre ?

Oui, la chirurgie est sûre à condition qu’elle soit pratiquée dans une clinique accréditée et par un chirurgien de renom, inscrit à l’Ordre national des médecins et ayant plusieurs années d’expérience dans ce type d’opération. Il est tout aussi important d’effectuer des examens médicaux que de suivre rigoureusement les soins pré et postopératoires.

Aurai-je besoin de drains lymphatiques ?

Généralement, lorsque seule une liposuccion est effectuée, les drains lymphatiques ne sont pas utilisés. Dans les autres cas, des drains seront placés chaque fois que cela sera jugé nécessaire et seront retirés après 48 heures.

La gynécomastie peut-elle réapparaître après une opération ?

Les résultats de la chirurgie de la gynécomastie sont durables et permanents s’il n’y a pas de causes adjacentes non traitées. En revanche, si après l’intervention, le patient prend du poids ou développe des problèmes de santé qui provoquent l’apparition d’une gynécomastie, cela peut compromettre le résultat de l’intervention.