Suis-je trop jeune pour la chirurgie esthétique ?

Nous entendons souvent la question suivante : « Suis-je trop jeune pour la chirurgie esthétique ? ». Pour répondre à cette question, considérons d’abord les choses d’un point de vue général.

Considérations générales

Si la chirurgie est de nature reconstructive, c’est-à-dire qu’elle vise à améliorer la santé ou à corriger une déformation grave, une personne n’est jamais trop jeune pour subir une intervention de chirurgie reconstructive.

Par exemple, si un enfant subit une lacération, les parents peuvent décider qu’il a besoin de points de suture, même si l’enfant pleure en protestant.

Une situation similaire se présente pour un enfant qui a une fente palatine ou une fente labiale. La chirurgie plastique est appropriée. Une situation un peu plus délicate est celle d’un enfant de 5 ans aux oreilles proéminentes ou décollées. Les parents pensent que l’enfant sera taquiné par ses camarades de classe lorsqu’il commencera à aller à l’école et veulent faire reculer chirurgicalement ses oreilles. Il s’agirait alors d’une opération reconstructive faisable.

Ces cas impliquent des décisions prises par les parents pour de jeunes enfants.

Qu’en est-il d’une adolescente qui veut subir une opération de chirurgie esthétique, comme une augmentation mammaire ? Tout d’abord, en Tunisie, tout patient âgé de moins de 18 ans doit faire signer son consentement à l’opération par un parent ou un tuteur (qui, espérons-le, fera preuve d’un bon jugement en la matière !).

La loi tunisienne stipule également que les implants mammaires en silicone ne peuvent pas être utilisés avant que la personne n’ait plus de 18 ans. Même si cette loi n’existait pas, nous pensons qu’il est important que la personne soit suffisamment mature pour prendre une décision concernant le changement d’une partie du corps qui pourrait l’inciter à adopter un comportement inapproprié.

Qu’en est-il de la liposuccion ? Bien qu’il n’y ait pas de loi régissant l’âge minimum auquel elle peut être pratiquée, les médecins esthétiques craignent encore une fois que la chirurgie esthétique à un si jeune âge encourage la personne à se préoccuper de son apparence corporelle de façon malsaine.

Considérations spécifiques aux interventions chirurgficales

Examinons quelques chirurgies spécifiques et les considérations liées à l’âge.

– La réduction mammaire pour les jeunes femmes et la chirurgie de la gynécomastie pour les jeunes hommes sont souvent demandées. Non seulement le patient doit être suffisamment mature pour prendre une décision, mais plusieurs années doivent s’être écoulées depuis toute croissance significative des seins.

La chirurgie esthétique du nez doit être évitée jusqu’à ce que la croissance des os du visage soit terminée, ce qui se produit généralement au milieu ou à la fin de l’adolescence. Une chirurgie plus précoce peut endommager les centres de croissance du nez, ce qui peut entraîner des déformations nasales importantes.

La reconstruction mammaire chez les jeunes femmes qui présentent des degrés importants d’asymétrie entre les deux côtés doit normalement être reportée jusqu’à ce que les seins de la patiente aient cessé de croître pendant deux ans. Sinon, la patiente risque de constater que ses seins continuent de croître après l’opération et que la déformation revient ! Cette chirurgie implique généralement une combinaison d’augmentation et de lifting mammaire. À moins que la déformation ne soit grave, il est donc recommandé que la patiente soit âgée de 18 ans ou plus pour les raisons que j’ai mentionnées ci-dessus.
https://www.zenmed-tunisie.com/liposuccion-cuisses/
https://www.zenmed-tunisie.com/pma-tunisie/
https://www.zenmed-tunisie.com/cryolipolyse-tunisie/
https://www.zenmed-tunisie.com/liposuccion-ventre/
https://www.zenmed-tunisie.com/liposuccion-double-menton/
https://www.zenmed-tunisie.com/sitemap_index.xml